La cancer colorectal et le cancer de l’intestin

L’intestin fait partie du système de digestion des aliments. Dans l’organisme, les aliments passent par l’estomac, l’intestin grêle puis le gros intestin. Ce sont les intestins qui absorbent les nutriments et l’eau qu’ils contiennent.

Le cancer qui prend naissance dans le gros intestin s’appelle le cancer de l’intestin. Parfois, on l’appelle plus précisément « cancer colorectal » ou « cancer du côlon » (d’après la section du gros intestin touchée). Le cancer colorectal est le type de cancer le plus fréquent au Nunavut, après le  cancer du poumon.

Les cancers de l’intestin commencent généralement par le développement d’une petite masse intestinale qui ne provoque aucun symptôme, le « polype ». En grossissant, celui-ci peut entraîner des symptômes tels que des saignements, une perte de poids et une perturbation de l’activité intestinale normale. La plupart des polypes sont détectés lors des tests de dépistage effectués chez les 50 à 74 ans. Comme pour les autres types de cancer, le dépistage aide à détecter le polype tôt, lorsqu’il est petit : il y a donc moins de chances que la maladie se soit répandue dans d’autres parties du corps.

Mesures de prévention

  • Suivez les  Directives de consommation d’alcool à faible risque.
  • Arrêtez de fumer ou fumez moins. Pour obtenir de l’aide, parlez-en à votre fournisseur de soins de santé, visitez le site [ nuquits.ca/fr ] ou joignez la Ligne d’aide au renoncement du Nunavut au 1 866 368-7848.
  • Conservez un poids santé.
  • Bougez tous les jours ou presque.
  • Mangez des aliments riches en fibres, comme des grains entiers, des légumes, des baies et d’autres fruits, des noix et des graines, et des légumineuses (haricots, pois et lentilles).
  • Passez un test de dépistage par les selles (caca), appelé TIF (pour test immunochimique fécal). On recommande aux 50 à 74 ans qui ne présentent pas de symptômes de le subir tous les deux ans. Celles et ceux qui ont des symptômes ou des antécédents familiaux de cancer colorectal ou de l’intestin pourraient avoir à subir d’autres tests.

Pour en savoir plus sur le cancer colorectal ou d’autres types de cancer, consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez le site web de l’Agence de la santé publique du Canada.