L’alcool

L’alcool est une drogue. Quand on en boit en petite quantité, on peut se sentir détendu et calme, mais aussi plus bavard et moins réservé. Mais quand il est consommé en grande quantité, l’alcool ralentit certaines parties du cerveau et a des répercussions sur le raisonnement, les actions, les réflexes et la capacité à prendre des décisions éclairées. Il peut aussi causer des étourdissements, une perte de la coordination, une diminution de la motricité, un état d’ébriété et une intoxication alcoolique.

Certaines personnes agissent ou se comportent différemment sous l’effet de l’alcool. Quand on boit, il faut écouter son corps et faire bien attention à son état.

Les gens peuvent décider de boire pour toutes sortes de raisons :

  • pour socialiser ou s’intégrer;
  • pour s’amuser;
  • pour fuir les émotions négatives ou les mauvais souvenirs;
  • pour supporter les traumatismes, le stress, la colère, la violence ou les mauvais traitements;
  • pour tromper l’ennui.

Certaines personnes optent pour l’alcool quand elles ne savent pas quoi faire ni vers quoi d’autre se tourner. Mais consommer de l’alcool pour éviter ou gérer des émotions difficiles ne résout rien et peut, au contraire, compliquer le quotidien. En demandant de l’aide à une personne de confiance, on fait un pas dans la bonne direction.

Verre standard

Comme la bière, le vin et les spiritueux sont des boissons différentes, leur teneur en alcool varie. La taille d’un verre standard n’est donc pas la même d’une boisson à l’autre.

Chacun des verres suivants contient la même quantité d’alcool :

  • 12 oz (1,5 tasse) de bière à 5 % d’alcool;
  • 5 oz (0,6 tasse) de vin contenant de 10 % à 12 % d’alcool;
  • 1,5 oz (0,2 tasse) de spiritueux à 40 % d’alcool.

Il est important de bien comprendre ce qu’est un verre standard, car ainsi, si l’on décide de boire, on sait quelle quantité d’alcool on a consommée et, par conséquent, à quel moment on a atteint sa limite.