L’hépatite

L’hépatite est une infection du foie causée par un virus. Il en existe différents types, selon le virus contracté.

  • Hépatite A. Le virus est présent dans les selles (caca) de la personne infectée. Il se transmet par la consommation d’aliments et de boissons qui ont été en contact avec les selles contaminées d’une autre personne.
  • Hépatite B. Le virus se propage par contact avec des fluides corporels infectés comme le sperme, les sécrétions vaginales et le sang. Il s’agit d’une infection transmissible sexuellement (ITS). L’hépatite B ne se transmet pas par le contact des mains, le partage d’ustensiles ou de vaisselle, les baisers, les câlins, la toux, les éternuements ni l’allaitement.
  • Hépatite C. Le virus se propage par contact avec du sang infecté. On peut le contracter, par exemple, en partageant une aiguille pour s’injecter des drogues ou en ayant des relations sexuelles non protégées (rare).

Symptômes de l'hépatite

Les symptômes des différents types d’hépatite se ressemblent. Certaines personnes infectées n’en présentent aucun, mais peuvent tout de même transmettre le virus.

Voici quelques symptômes possibles:

  • Fatigue intense
  • Maux de cœur (nausées)
  • Perte d’appétit
  • Perte de poids inexpliquée
  • Douleur du côté droit, sous la cage thoracique (où se situe le foie)
  • Fièvre
  • Douleurs musculaires
  • Peau jaune (jaunisse), urine foncée ou selles de couleur argile

En présence de nombreux symptômes, il faut consulter un fournisseur de soins de santé. Seule une analyse sanguine peut confirmer une hépatite.

Prévention

Vaccination

Il existe un vaccin contre les hépatites A et B. Il nécessite deux doses et a une efficacité de près de 100 %. Il peut protéger les proches des personnes infectées et les personnes qui ont été exposées à ces types d’hépatite.

Il n’existe cependant pas de vaccin contre l’hépatite C.

Mesures de prévention pour l’hépatite A

  • Lavez-vous les mains avant de manger ou de boire.
  • Lavez les fruits et légumes avant de les consommer.
  • Buvez de l’eau propre.

Mesures de prévention pour les hépatites B et C 

  • Les personnes qui travaillent dans le domaine de la santé doivent suivre les consignes de sécurité : porter des gants et des vêtements de protection, et jeter convenablement les aiguilles et autres objets pointus.
  • Avant de vous faire tatouer ou percer ou de recevoir un traitement d’acuponcture, vérifiez que le matériel et les instruments sont à usage unique ou stérilisés.
  • Les personnes qui s’injectent des drogues doivent s’abstenir de partager des aiguilles et d’autre matériel comme de la ouate, des cuillères ou de l’eau.
  • Adoptez des pratiques sexuelles sécuritaires. Utilisez le condom afin de réduire le risque de contracter le VPH et d’autres ITS. Questionnez votre ou vos partenaires sur leur passé sexuel.

Traitement 

Hépatite A

L’hépatite A guérit généralement d’elle-même. Il est possible d’accélérer le rétablissement en buvant beaucoup d’eau et en mangeant sainement.

Contrairement aux autres types, l’hépatite A ne cause pas une longue maladie ni de graves lésions du foie. Les personnes infectées doivent tout de même se reposer jusqu’à ce qu’elles retrouvent leur énergie. Elles peuvent alors reprendre graduellement leurs activités habituelles, mais pas trop rapidement, sinon elles risquent de retrouver leurs symptômes.

L’hépatite A ne s’attrape qu’une fois. Après l’infection, l’organisme est immunisé.

Hépatites B et C 

Il faut discuter du traitement de l’hépatite B ou C avec un fournisseur de soins de santé. Certaines personnes peuvent prendre un médicament antiviral, mais cette option ne convient pas à tous. De plus, lorsque les lésions au foie sont légères, une médication n’est pas nécessairement requise. Le meilleur traitement médicamenteux est la combinaison d’agents qui combattent l’infection.

Quel que soit le type d’hépatite contractée (A, B et C), il est important de prendre soin de soi. L’activité physique et une alimentation saine peuvent aider à soulager les symptômes. Enfin, en cas d’infection, il ne faut pas consommer d’alcool ou de drogues ayant un effet sur le foie pour éviter de l’endommager davantage.