Les médicaments sur ordonnance et en vente libre

Certains médicaments sont accessibles sans ordonnance, comme le Tylenol (acétaminophène), l’Advil et les traitements contre les allergies. Ce sont des médicaments « en vente libre ». On les achète le plus souvent pour soigner les douleurs physiques, le rhume et les maux d’estomac.

D’autres médicaments nécessitent une ordonnance d’un fournisseur de soins de santé (par exemple des antibiotiques pour soigner une otite).

Beaucoup de problèmes de santé sont traités par des médicaments en vente libre, et le choix est vaste. Demandez conseil à votre infirmière ou infirmier en santé communautaire, à votre médecin ou à votre pharmacienne ou pharmacien (s’il y en a une ou un dans votre localité).

Qu’est-ce qu’une surdose de médicaments, et comment se produit-elle?

Les médicaments, lorsqu’ils sont utilisés correctement, peuvent soigner les maladies, mais la surconsommation de médicaments, qu’elle soit accidentelle ou délibérée, peut causer ce qu’on appelle une « surdose ». Les symptômes de la surdose dépendent des médicaments consommés. Les surdoses peuvent causer des problèmes à long terme, voire la mort.

Tout médicament peut entrainer une surdose, même ceux en vente libre.

Qu’est-ce qui cause une surdose?

Une surdose peut survenir si une personne prend un médicament trop souvent, le prend en trop grande quantité, ou prend plusieurs médicaments en même temps.

Comment éviter les surdoses?

  1. Suivez les directives de votre fournisseur de soins de santé. Informez-vous : posez des questions sur vos médicaments.
  2. Lisez toujours les directives indiquées sur l’étiquette avant de donner ou de prendre un médicament, et suivez-les à la lettre.
  3. Conservez le médicament dans son contenant d’origine; vous pourrez ainsi lire l’étiquette pour vous rappeler la posologie et savoir à quoi il sert. Il est important de bien connaitre la dose à prendre ainsi que la fréquence d’administration, et de savoir quand en arrêter la consommation.
  4. Prenez note de la quantité de médicaments que vous avez consommée et de l’heure à laquelle vous l’avez fait.
  5. Conservez vos médicaments dans une boite verrouillée, placée dans un endroit surélevé, hors de la portée des enfants.
  6. Apportez tout médicament expiré ou inutilisé à votre centre de santé local pour qu’il soit éliminé de façon appropriée.
  7. Indiquez à votre fournisseur de soins de santé les autres médicaments que vous prenez, y compris ceux en vente libre et les vitamines.
  8. Gardez vos médicaments sur ordonnance pour vous, car c’est à vous qu’ils ont été prescrits.

Si vous avez des questions sur un médicament, adressez-les à votre fournisseur de soins de santé.

Si vous pensez que quelqu’un a fait une surdose, appelez immédiatement votre centre de santé.

Prendre soin de sa santé physique et mentale et physique

Certaines personnes font des surdoses en raison de troubles mentaux, ou lorsqu’elles se sentent stressées ou en colère. N’oubliez pas : vous n’êtes pas seule ou seul. Si vous ou l’une de vos connaissances êtes aux prises avec un problème de santé mentale, vous pouvez obtenir de l’aide. Parlez-en à quelqu’un : amie ou ami de confiance, proche, enseignante ou enseignant, conseillère ou conseiller ou ainée ou ainé. Dites-lui comment vous vous sentez et ce que vous vivez. Allez à votre centre de santé pour parler à une travailleuse ou un travailleur en santé mentale.

Il faut impérativement conserver tous ses médicaments sur ordonnance ou en vente libre, ainsi que ses drogues illégales, dans un endroit verrouillé et hors de la portée des enfants. Pour en savoir plus, consultez la page sur l’empoisonnement.