Allergies et intolérances alimentaires

Allergies et intolérances alimentaires

Allergies

Les réactions allergiques aux aliments peuvent être plus ou moins redoutables. Les arachides et les noix sont réputées pour provoquer chez certaines personnes des réactions très graves.

Quoique les allergies à d’autres aliments soient généralement moins critiques, elles n’en restent pas moins désagréables. Les allergies au lait, au blé et aux oeufs posent également des défis vu leur présence dans maints produits de consommation courants.

Le règlement canadien sur l’étiquetage des allergènes aide les consommateurs à identifier les produits potentiellement dangereux en imposant la déclaration de dix allergènes prioritaires dans la liste des ingrédients, au moyen de l’énoncé : « Contient : [nom de l’ingrédient] ».

Intolérances

Les intolérances alimentaires ne sont pas aussi graves que les allergies. L’une des intolérances les plus courantes est l’intolérance au lactose ou au lait. Nombre de personnes ont du mal à digérer le lactose, un sucre naturellement présent dans le lait. Le fromage et le yogourt contiennent moins de lactose.

L’intolérance au lait ne met pas la vie en danger, mais elle peut causer des maux de ventre et des ballonnements. En règle générale, les enfants qui présentent une intolérance au lait peuvent ingérer de petites quantités de lait ou de produits laitiers comme le yogourt et le fromage sans ressentir d’inconfort. Le lait sans lactose et le lait de soja sont des solutions de rechange à essayer lorsque la consommation de lait de vache entraîne des symptômes.

Les dix ingrédients alimentaires déclarés « allergènes prioritaires » au Canada :

  1. arachides;
  2. noix;
  3. lait;
  4. oeufs;
  5. poisson et fruits de mer;
  6. soja;
  7. blé;
  8. graines de sésame;
  9. moutarde;
  10. sulfites.