Alcool

Alcool

L’alcool est une drogue qui ralentit certains parties du cerveau et qui agit sur les pensées, la prise de décision, les émotions, le comportement, la respiration et le rythme cardiaque.

La consommation d’alcool apporte une certaine détente, mais elle ne va pas sans danger. Les gens qui boivent trop ont plus facilement des comportements dangereux, par exemple : prendre le volant en état d’ébriété, être violent physiquement, maltraiter ou blesser quelqu’un, et même causer la mort. Ils peuvent également avoir des comportements sexuels à risque ou imposer à quelqu’un des rapports sexuels non désirés.

Risques associés à la consommation d’alcool

L’alcool est en cause dans un nombre plus élevé d’actes criminels et de décès en voiture, en camion ou en bateau que toutes les autres drogues réunies. Étant moins conscients des effets de l’alcool, les jeunes sont plus susceptibles d’avoir des comportements risqués et dangereux lorsqu’ils sont en état d’ivresse.

Un état d’ébriété avancé peut être fatal. Ainsi, il arrive qu’une personne complètement ivre perde connaissance, vomisse et s’étouffe sur son propre vomi. La conduite d’un camion, d’une voiture, d’une motoneige ou d’un bateau à moteur en état d’ivresse peut provoquer un accident mortel pour le conducteur ou pour d’autres.

Les femmes qui consomment de l’alcool pendant leur grossesse risquent de mettre au monde un enfant qui aura de graves problèmes tout au long de sa vie : retards de croissance et de développement, malformations de la tête et du visage, problèmes d’articulation, troubles de comportement, anomalies cardiaques. Ces ravages font partie de l’ETCAF : l’ensemble des troubles causés par l’alcoolisation foetale. Les risques de l’ETCAF augmentent en parallèle avec la quantité d’alcool consommée par la mère pendant la grossesse.

La consommation d’alcool a également des effets très néfastes lorsqu’elle est combinée à des médicaments ou à des drogues. L’alcool peut nuire à l’efficacité des médicaments prescrits par un médecin ou une infirmière. Il peut aussi amplifier les effets de ces médicaments ou des autres drogues consommées.

Pratiquer la modération

Il est impossible de déterminer un seuil de consommation sans risque qui s’appliquerait à tout le monde. Les femmes enceintes, les hommes et les femmes présentant certains problèmes de santé, et toute personne devant conduire un véhicule ou manoeuvrer une machine devraient s’abstenir de consommer de l’alcool.

Les directives de consommation d’alcool « à faible risque », qui concernent des adultes en bonne santé, préconisent d’attendre une heure entre chaque consommation et de ne pas dépasser deux verres au cours d’une occasion donnée.